ÉGYPTE...

Le contenu Google Maps ne s'affiche pas en raison de vos paramètres des cookies actuels. Cliquez sur la politique d'utilisation des cookies (Fonctionnels) pour accepter la politique d'utilisation des cookies de Google Maps et visualiser le contenu. Pour plus d'informations, consultez la politique de confidentialité de Google Maps.

Urgence alimentaire : opération spéciale Égypte

Le COVID-19 aggrave la situation déjà très précaire des chiffonniers du Caire qui n’ont plus de travail et vivent dans des conditions sanitaires très difficiles.
Tassouni Takla, Soeur Copte orthodoxe vit et œuvre dans le quartier depuis 25 ans. Elle apporte notamment une aide alimentaire aux plus démunis sous forme de sacs de vivres (sucre, riz, pâtes, lentilles, thé) qu’elle distribue aux mères pour nourrir leurs enfants.
Les besoins explosent, elle estime avoir besoin de 200 à 300 euros par mois jusqu’à octobre au moins.

Vous pouvez télécharger le formulaire d'aide ici :

Télécharger
Cairo 2020.pdf
Document Adobe Acrobat 154.9 KB

Egypte : les familles ont besoin d'aide

En 2017, Secours des Hommes verse une aide de 1 000 €.

 

Marie-Michelle Stéphan revient des bidonvilles « Mokkattam » du Caire, le 2 février 2017 après trois semaines passées auprès des religieuses Coptes. 

Elle remet les 1 000 € versés par Secours des Hommes à Sœur Tacla, mais elle aurait besoin de 3 000 €.

Le problème le plus important est celui de l'eau. Parfois certaines familles réussissent à s'acheter de petites machines à dépolluer. Il faudrait des pompes. 

Il n'existe aucune aide sociale. Les mosquées et les autres églises jouent se rôle. Tous les jeunes veulent partir du pays. La population est désespérée.

L’action de Secours des Hommes se déroule dans la région de MOKATTAM parmi les chiffonniers du Caire.

  • Aide morale aux défavorisés
  • Aide médicale (lèpre, tuberculose, hépatite C, brûlures…)
  • Apprentissage des femmes à la couture
  • Aide à l’alphabétisation

L'association Secours des Hommes a été sollicitée pour intervenir auprès des plus démunis, dont beaucoup sont malades. Les religieuses concrétisent leur aide en offrant un panier de provisions.

La situation en Égypte s'aggrave depuis la révolution, l'économie manquant de repères.

Le coût de la vie augmente, et le découragement des gens est impressionnant.

Référents : Gilles LAMOUR et Pascal EVEILLEAU

 

Actrices :   Marie-Michelle STEPHAN et Sœur SARA (religieuse Copte Orthodoxe, originaire du Caire, arrivée dans les bidonvilles en même temps que Sœur Emmanuelle)